Les EFO (Etablissements Français d’Océanie)1914-1918

EFO 1914-1918

Le 22 septembre 1914 la ville de Papeete (Tahiti)  fut bombardée par deux cuirassés allemands. Le feu dura moins d’une heure, mais brûla le marché et le centre de la ville. Cet unique événement militaire laissa à la population polynésienne, un souvenir terrifié.

A l’issue de cette attaque les habitants se mobilisèrent pour participer à la défense de la patrie. Il y eut des volontaires toujours prêts à s’enrôler pour mener de lointains combats et d’autres qui renâclèrent à quitter leurs terres pour d’improbables batailles au delà des mers…

Cet ouvrage a pu être réalisé grâce à l’étude et la compilation de très nombreux documents retrouvés aux Archives Territoriales de la Polynésie française (devenues le Service du Patrimoine Archivistique et Audiovisuel). Ces recherches historiques ont aussi permis à l’auteur de mettre en évidence les différents aspects de la vie économique et sociale au cours de la première guerre mondiale dans les Etablissements français de l’Océanie… Au-delà du bombardement, on évoquera la querelle entre le commandant Destremau et le gouverneur Fawtier, l’isolement de la colonie, le coût de la vie déjà très élevé et bien d’autres anecdotes transmises par M Temarii a Teai qui nous fit la bonté de nous les communiquer.

destremau etat majorLe commandant Destremau et son état major en 1914.

la canonnière ZELEE

La canonnière Zélée, commandée par Destremau fut coulée lors du bombardement de Papeete le 22 septembre 1914..

 walkureLe Walkure en partie coulé lors du bombardement du 22 septembre 1914 effectué par les deux croiseurs allemands Scharnhorst et Gneisenau.

Disponible en librairie à Tahiti ou sur commande à Mémoire du Pacifique ou sur Kindle Amazon.

Commande sur Kindle :  France ; English ; Allemand ; Espagnol ; Italien ; Portugais ; Japonais ; Canada ; Inde ; Australie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *