EASTER ISLAND – RAPA NUI

EASTER ISLAND – RAPA NUI

by

Corinne Raybaud

Corinne Raybaud, Doctor of History at the University Paris X Nanterre and Doctor of law at the University Montesquieu Bordeaux IV has focused her research activities on the history of Tahiti, Easter island and the islands of the Eastern Pacific ocean. Her specialities are Easter island between 1862 and 1888 and the development of the law in Eastern Polynesia from 1767 to 1945. Corinne Raybaud lives in Tahiti.

Her first book, published in 1996, is dedicated to Easter Island. Since 2008, she wrote books based on her universitary works on Easter Island and polynesian laws.

Corinne Raybaud writes about the history of Easter island : from the arrival of the Dutch navigator Jacob Roggeveen in 1722 to the annexation of the island by Chile in 1888. During this period, the islanders of Easter island -named Rapa Nui- had to deal with the first Europeans, Peruvian raiders, then the evangelization by French catholic missionaries, colonization by a French captain named Dutrou Bornier and finally with the annexation by Chile in 1888. For a few years, French Captain Dutrou Bornier exploited the island with the help of his Scottish friend John Brander.

The author relates the history of the Rapa Nui population and the interactions with foreigners : Peruvian, French and Chilean. Easter island, located in the South Pacific ocean, is the southeasternmost point of the Polynesian Triangle in Oceania. Easter island is famous for its monumental statues called moai. UNESCO made of Easter island/Rapa Nui a world heritage site.

Corinne Raybaud wrote 3 books about this period : L’île de Pâques de 1722 à 1888, John Brander of Tahiti, un Ecossais au paradis and Dutrou Bornier, le Capitaine français de l’île de Pâques.

These books are on sale in book stores in Tahiti and on Amazon Kindle. More information on our website :

www.memoiredupacifique.com

facebook Mémoire du Pacifique

Corinne Raybaud

L’île de Paques

John BRANDER

Dutrou Bornier

JOHN BRANDER et DUTROU BORNIER : deux aventuriers du XIXème siècle dans les Mers du Sud.

L’île de Pâques

Des hommes du XIXème siècle dans les Mers du Sud : aventuriers, audacieux voulant réaliser leurs rêves de grandeur. John Brander y parvient à Tahiti et fonde la dynastie des Brander en s’alliant à Titaua Salmon issue du clan des Teva. Dutrou Bornier réussit presque seul à fonder une exploitation agricole et d’élevage à l’île de Pâques. L’association John Brander/Dutrou Bornier permet le transport des marchandises entre Tahiti, l’île de Pâques et l’Amérique du Sud grâce aux navires de l’armateur John Brander. Mais ces fragiles équilibres sont rompus avec la mort à quelques mois d’intervalle des deux principaux acteurs de cette oeuvre. Il reste d’eux des descendants à Tahiti et à l’île de Pâques et des allégations très controversées sur leur vie et leur mort… A lire donc, pour se faire une opinion à la lueur de faits historiques et non de rumeurs… En librairie à Tahiti ou sur Kindle Amazon.

John BRANDER

Dutrou Bornier

L’île de Pâques de 1722 à 1888

L’île de Pâques de 1722 à 1888.

Site de Tahai à l’île de Pâques (Rapa Nui).

C’est un ouvrage issu de la thèse d’Histoire de Corinne Raybaud, qui raconte à travers les journaux de bord et les différents écrits recueillis, les périodes successives de l’histoire des Rapa Nui allant de la découverte par Jacob Roggeveen à l’annexion par le Chili. Beaucoup d’idées préconçues sur la question y sont remises en question.

En vente en librairie à Papeete Tahiti ou sur Kindle Amazon.

250 years ago, Captain Samuel Wallis discovered Tahiti 1767-2017.

250 years ago, in 1767, Captain Samuel Wallis discovered Tahiti.

(By Corinne RAYBAUD.)

Captain Samuel Wallis discovered Tahiti in 1767 by Corinne Raybaud

TAHITI, POLYNESIA, July 26, 2017 /EINPresswire.com/ — Corinne RAYBAUD, Doctor of History at the University Paris X Nanterre and Doctor of law at the University Montesquieu Bordeaux IV has focused her research activities on the history of Tahiti, Easter island and the islands of the eastern Pacific ocean. Her specialities are Easter island between 1862 and 1888 and the development of the law in eastern Polynesia from 1767 to 1945. Corinne Raybaud lives in Tahiti.
Her first book published in 1996 is dedicated to Easter Island. Since 2008, she wrote books based on her universitary works on Easter Island and polynesian laws and the Oceanic French Establishments during WWI (1914-1918). She is the co-author of two biographies on John Brander and Dutrou Bornier two influent people during the 19th century in the Pacific. In 2011, she published a historical novel today known as Cornelia which relates the story of a great tahitian family from the 19th century to nowadays. In 2012 and 2013 she wrote short stories about women in Tahiti where she narrated their brave and moving lives.
Her last book named ” Wallis discovered Tahiti, 250 years ago in 1767″ relates the circumnavigation of Captain Samuel Wallis on the Dolphin, the discovery of Tahiti then called “Island of King George III” and the first meeting between European navigators and Tahitian people. She had the project to make small movies about the arrival of the first navigators.
Samuel Wallis (1728-1795). In 1766, Samuel Wallis who had already served under Commodore John Byron became at 38 years old the captain of the HMS Dolphin. On June 19, 1767, he discovered Tahiti. Wallis decided to name the island of Tahiti after the King George III, who ruled Britain at that moment. After discovering Tahiti and lots of other islands in the Pacific he came back to England in May 1768. Even though he is not as famous as French Captain Louis Antoine de Bougainville and English Captain James Cook, Wallis was the one who first discovered Tahiti. When he came back to England he gave precious information to James Cook before he traveled across the Pacific and some men of his crew even sailed with Cook.
In 1767, Captain Samuel Wallis discovered Tahiti and anchored in Matavai Bay in the north of the island. He called the island “The Island of King George III”
Nine months later, in 1768 French Captain Louis Antoine de Bougainville arrived in Tahiti but anchored on the East coast (Hitia’a) and thought that he was the first to discover the island, and named it: “The New Cythera”
In 1769, Captain James Cook disembarked in Matavai in the same place where Samuel Wallis anchored, because Wallis came back to England just before Cook left forTahiti. He called the island : O’Taheite.
These circumnavigations lasted two or three years. There were dangerous. Scurvy was a painful and mortal disease and after these trips, captains used more oranges, limes, cabbage to save their crews.
For three years, 2017-2018-2019 we will celebrate in Tahiti the arrival of these famous explorers : Samuel Wallis in 1767, Louis Antoine de Bougainville in 1768, James Cook in 1769.

Corinne RAYBAUD
Mémoire du Pacifique

 

WALLIS découvre TAHITI il y a 250 ans : 1767-2017.

L’explorateur anglais Samuel Wallis à bord du “Dolphin” découvre Tahiti le 19 juin 1767.

Il mouille en baie de Matavai le 24 juin.

Les Tahitiens et les Anglais se découvrent ...

Après quelques escarmouches, les échanges commencent. Les Anglais restent 1 mois. Wallis rencontre Purea, Tupaia…

Cet ouvrage de Corinne Raybaud, nous permet de découvrir ou redécouvrir l’histoire de cette rencontre…

En vente en librairie à Tahiti chez Archipels, Klima, Odyssey ou sur Kindle Amazon.

Une autre histoire de la Bounty

bounty-couverture-001A la faveur d’un événement inattendu sur un marae de Tahiti, l’auteur Corinne Raybaud nous raconte “Une autre histoire de la Bounty” en nous faisant côtoyer Fletcher Christian, William Bligh et l’énigmatique John Adams. L’historienne tisse le récit entre fiction et faits historiques et le lecteur pourra s’amuser à s’y retrouver entre l’imaginaire et le réel. Certains traits de caractère des principaux acteurs de cette aventure : Christian, Bligh et Adams nous apportent un éclairage nouveau sur leurs intérêts et leurs motivations.

En librairie à Tahiti ou sur Amazon.

 

DEUX LEGENDES DE RAPA NUI

Deux légendes de Rapa nui traduites pour les enfants 

 Cybèle Raybaud a assuré la traduction de l'espagnol en français. La traduction du français en reo maohi a été réalisée par Astrid Drollet professeur retraitée

Cybèle Raybaud a assuré la traduction de l’espagnol en français. La traduction du français en reo maohi a été réalisée par Astrid Drollet professeur retraitée
PAPEETE, le 16 février 2016.  SUR TAHITI INFO
L’association Mémoire du Pacifique vient de publier deux légendes venues de l’île de Pâques : Comment les oiseaux de mer sont arrivés sur l’île de Pâques et Le Petit poisson de Taharoa.

“Il était une fois une île lointaine, éloignée de tout continent, appelée Te Pito o te Henua, aussi appelée Rapa Nui, l’Île de Pâques. Sur cette île vivait un très beau garçon nommé Taharoa”, peut-on lire dans les premières pages du livre Le Petit poisson de Taharoa. Cet ouvrage vient d’être traduit en français et en tahitien par l’association Mémoire du Pacifique qui existe depuis 2010. Celle-ci a pour vocation de partager et de faire circuler des connaissances et des écrits sur le Pacifique. Pour la première fois, elle publie des livres pour enfants. Cette publication a pu se faire grâce au travail des membres bénévoles de l’association qui ont contribué à la traduction des légendes en français et reo maohi, ainsi qu’à la réalisation des ouvrages.

En français et tahitien
Les deux ouvrages traduits sont des légendes écrites par Ana Maria Arredondo. Aux côtés du français et du tahitien, le jeune lecteur pourra aussi lire la version espagnole et pascuane lui permettant ainsi de s’amuser à retrouver des ressemblances entre les langues ou à identifier comment on traduit tel ou tel mot. Cet ouvrage se termine également par quelques activités ludiques autour des animaux marins.
Dans le livre Comment les oiseaux de mer sont arrivés sur l’île de Pâques ? C’est la grand-mère Vai Mangaro qui raconte à son petit-fils l’arrivée des oiseaux et la naissance du célèbre Tangata manu (homme oiseau) sur l’île de Pâques. En revanche, cet ouvrage n’a pas été traduit en tahitien : il est en français, en espagnol et en pascuan.
Les deux ouvrages sont illustrés par le dessinateur Te Pou Huke, permettant à l’enfant d’avoir un support pour donner libre cours à son imagination.


Pratique

Dédicace chez Odyssey
Le samedi 20 février 2016 de 9 heures à midi.
Prix : 1 450 Fcfp le livre

COMMENT LES OISEAUX SONT-ILS ARRIVES à l’ÎLE DE PÂQUES?

Scan couv oiseaux

Ana Maria Arredondo a écrit cette légende pascuane sur le parcours des oiseaux de mer et l’histoire du Tangata Manu (homme oiseau) qui est un élément fondateur de l’histoire de Rapa Nui (île de Pâques).

Le récit largement illustré de dessins d’un artiste pascuan, comblera petits et grands pour se rapprocher de ce lieu mythique qu’est Rapa Nui (Ile de Pâques).

Le texte original a été traduit par Cybèle Raybaud de l’espagnol en français. L’ouvrage a la particularité d’être rédigé en 3 langues : le français, l’espagnol et le Rapa Nui (Pascuan). L’Association Mémoire du Pacifique vous présente sa nouvelle publication.

DEDICACE : SAMEDI 20 FEVRIER chez ODYSSEY PAPEETE TAHITI.

En vente en librairie à Tahiti : 1 450F.

En vente sur Kindle Amazon